Le Château Farizeau

Du début du XIXème siècle jusqu’en 1911, les MOREAU étaient tonneliers et maîtres de chai de père en fils dans la région de Bourg sur Gironde.
Au début des années 1900, le grand-père d’André MOREAU – Maxime MOREAU – a épousé Mademoiselle BROUSTERA. A cette période, l'activité potière périclitait et Maxime MOREAU a poursuivi le développement du vignoble déjà en place à Sadirac et Saint Caprais de Bordeaux.

Depuis cette époque, la famille a continué à exploiter les parcelles à vocation viticole du domaine.

C'est à l'été 2009 que nous avons décidé de changer radicalement notre façon de travailler.

Nous vivions alors notre troisième année de sècheresse aprés celles de 2003 et 2005.

Nous avons pu observer que les seules parcelles de vigne à ne pas souffrir ou ressentir les effets de la chaleur étaient celles que l'on avait chaussées en recouvrant de terre la base des ceps de vigne, gardant ainsi la fraîcheur.

Ce troisième et dernier épisode caniculaire en l'espace de sept ans aura été l'élément déclencheur et finit de nous convaincre qu'un retour au travail du sol était primordial pour la pérennité du vignoble.

Nous avons alors poussé plus loin la démarche en entamant notre conversion en Agriculture Biologique en 2010.

Depuis le millésime 2013, tous nos vins ont désormais l'agrément Bio.

Nos dernières actualités

Bonne année 2022 ! 

Bonne année 2022 ! 

Je vous souhaite mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année.Bien à vous Guillaume Moreau.
L'hiver à Farizeau

L'hiver à Farizeau

Avec ce beau soleil, nous finissons de chausser les pieds de vigne.
Nous amies les abeilles

Nous amies les abeilles

Nous faisons confiance également aux employés du contrôle qualité de Dame Nature
Bientôt les vendanges

Bientôt les vendanges

Les jours passent, le soleil vient rayonner sur nos parcelles de blanc, pour que la magie opère il doit continuer encore quelques jours à briller avant le lancement des vendanges.